Roger Delmas 01

Le site d'un homme curieux

23 janvier 2016

Non, on ne doit pas voir ça !

Classé dans : Propos persos et vie courante — Jean @ 19 h 41 min

UN me disait, l’autre jour, qu’il ne craignait pas l’ED au pouvoir. Qu’il faudrait les y mettre pour voir ce dont ils sont capables. Peut-être une façon de dire qu’il voterait sans problème pour cette chose.

Non, les dégâts seraient tels qu’on aurait bien du mal à recoller les morceaux. On ne recolle pas les œufs après les avoir cassés. Et ceux-là seraient indigestes.

Ce UN me disait que j’avais écris une connerie sur FB. J’avais écris : Il flotte une odeur de rose, dans la tombe de Pétain. (J’aurais dû écrire SUR, d’ailleurs, mais tant pis.)

Le PS et Mélenchon, ne parlons pas des inénarrables pseudo verts…, seront largement responsables de cette erreur. Certes, la fille et la nièce savent très bien entourlouper les exaspérés des partis bêtement appelés classiques (la « droite » est tout aussi responsable de la farce qui se joue, ne nous y trompons pas). Et en jouent à merveille. Mais, à y regarder de près, il n’y a rien de neuf dans le monde l’ED.

Toujours les mêmes programmes, les mêmes méconnaissances de la société française, qui évolue de façon foudroyante, comme le reste du monde, ce qu’aucun d’entre eux ne voient. Les mêmes resucées. Quand j’ai ouvert ce blog, il y a environ deux ans, je n’imaginais pas une seconde les désaxés qui tuent au nom d’un Islam dévoyé. Je suis convaincu depuis longtemps de la nocivité des religions, toutes. Mais il faut reconnaître que, si elles sont toujours aussi puissantes, c’est qu’elles correspondent, dans l’inconscient humain, à quelque chose. Peut-être bien la peur ancestrale de l’inconnu. Une religion vous amène des réponses à des questions profondes, à des angoisses inconscientes, à la peur, mais c’est un truisme, de l’autre, de ce que l’on ne connait pas, que mon ne comprend pas et donc que l’on déteste . Mais, sont-ce les bonnes réponses ? Il y a tellement de religions, passées et actuelles, sans préjuger du futur. Chacune avec ses certitudes, ses dogmes, ses intransigeances. Les religions sont trop nombreuses, aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est la preuve même de l’erreur profonde de leur existence ! Et aussi de la futilité de la croyance dans les déités.

On n’est pas très loin non plus de l’homophobie, qui a les mêmes racines dans l’incompréhension de l’autre, de la différence !

 

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus